Arrow
Arrow
Enluminure (détail), Le Livre des oeuvres divines, Hildegard von Bingen
Slider

Symphonia Harmoniæ Cælestium Revelationum

Avec Symphonia harmoniæ cælestium revelationum, Marie-Pierre Brébant et François Chaignaud formule le rêve de jouer un jour en direct l’intégrale de l’œuvre musicale de Hildegard Von Bingen (1098-1179). Les envolées visionnaires, aériennes et méditatives des 69 mélodies qu’elle a composées dans un style grégorien très personnel apparaissent autant comme l’écho familier et oublié de ce qui fonde la musique et l’esprit de nos sociétés européennes, que comme une anomalie, une exception ou un exploit. Parce qu’elle est une femme, parce qu’elle utilise ce langage musical à la fois archaïque et libre et qu’elle met ses visions au service d’un rapport brûlant et charnel au divin.

Marie-Pierre Brébant imagine une adaptation de ces monodies pour voix et bandura. La bandura est un instrument ancien en provenance d’Ukraine, dont les premières formes apparaissent au VIème siècle, et dont le son évoque autant l’austérité métallique de la cithare que les vibrations célestes de la harpe.

Pour cette pièce, ils collaborent avec la maison Maureunrol’s basée à Riga, qui crée pour eux un costume entre l’Arte Povera, le street wear désabusé et l’hallucination.

Sculpture visionnaire, danse et concert à la fois, cette performance s’appuie sur la mémoire d’un répertoire, d’une histoire et de manuscrits qui illuminent notre présent, et qu’il est urgent de ne pas laisser aux fanatiques, aux nostalgiques ou aux spécialistes.


ÉQUIPE DE CRÉATION

Conception et interprétation : François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant

Chant et danse : François Chaignaud

Bandura et adaptation musicale : Marie-Pierre Brébant

Scénographie et création digitale : en cours

Costumes : Mareunrol’s

Régie générale : Anthony Merlaud

Administration/production : Barbara Coffy, Jeanne Lefèvre, Céline Peychet, Clémentine Rougier

Diffusion : Sarah de Ganck/Art Happens

 

COPRODUCTION (en cours)

CN D Centre National de la Danse de Pantin, BoCA (Biennale of Contemporary Art – Porto, Portugal), Kunstenfestivaldesarts, Bonlieu – Scène Nationale Annecy, DeSingel – Anvers, Pact Zolverein – Essen, les Subsistances – Lyon.

 

SOUTIENS

Villa Noailles (Hyères), CND Centre National de la Danse de Pantin (accueil en résidence), La Métive – lieu international de résidence de création artistique (accueil en résidence), FRAC Besançon (accueil en résidence).

 

REMERCIEMENTS 

Lucie Jolivet, Lyubomyr Shevchuk