DUB LOVE

©DR

©DR

La création de Altered Natives Say Yes To Another Excess TWERK en septembre 2012 nous a fait rencontrer les dj’s Elijah et Skilliam du Label Butterz, références de la scène musicale britannique du Grime. Ce style musical singulier est une hybridation complexe de dancehall, de hip hop et de garage. C’est aussi, comme toutes les musiques électroniques, un descendant des sound systems jamaïcains – ces murs d’enceintes qui depuis les années 1950 ont joué un rôle décisif dans l’évolution des différentes musiques jamaïcaines etont permis le développement du ska, du reggae, du ragga, du dub…

Pour ce nouveau projet, nous avons rencontré HIGH ELEMENTS, Dub plates Dj réunionnais, qui puise dans les racines du dub pour créer une musique enjouée et solaire, définie par une tension entre les basses profondes caractéristique du dub et des lignes mélodiques aériennes lumineuses. Le dub est joué à l’occasion de grands rassemblements festifs (Nothing Hill Carnival, One Love Rave Festival) qui permettent l’installation de puissants sound systems. L’intensité des vibrations émises par ces systèmes, leur impact physique et leur puissance fédératrice ont fait de ces musiques des événements spirituels voire religieux, bien plus que de simples divertissements.
Sur scène, HIGH ELEMENTS jouera des sets de Dub plates mixes live diffusés par un sound system pendant que les danseurs (Pi, Chaignaud, Bengolea) chanteront un répertoire de songs de reggae et dancehall pour accompagner les danses.

Parallèlement à cette investigation musicale, nous menons une recherche chorégraphique hybride, depuis les rebonds humbles et modestes auxquels invitent certains morceaux d’early reggae jusqu’aux constructions physiques les plus extrêmes que nous permet l’usage des pointes de ballet. Les chaussons de pointe, fétiche de la danse classique occidentale, ont été utilisés pour défier la gravité et inventer un corps immatériel, céleste. Hors de la technique classique, c’est aussi un outil fascinant, générateur de vitesses, de hauteurs, d’équilibres, de déséquilibres, de lignes. Confronter les pointes aux musiques jamaïcaines, puissamment motivées par le retour aux sources, à la terre, avec des intentions pacifistes et fraternelles, créé la possibilité d’une tension, d’une fiction également, pour échapper aux clichés attachés à ces cultures. Loin de ressusciter un corps classique, nous associons à la pratique des pointes des danses religieuses et douces ou expressives et urbaines. L’enveloppement cosmique des vibrations du sound system nous mène à réfléchir à une configuration non frontale, et multidirectionnelle dans laquelle les spectateurs sont invités à se déplacer et potentiellement à danser.

 

Cecilia Bengolea, François Chaignaud.

 

Dub Love est disponible en tournée à partir de 2014.

 

Conception : Cecilia Bengolea en collaboration avec Ana Pi, François Chaignaud
Composition & interprétation : Cecilia Bengolea, François Chaignaud et Hanna Hedman ou Alex Mugler (dans le rôle créé par Ana Pi)
Collaboration chorégraphique hip-hop : Ange Koué
MC sur scène : MatDTSound (avec des musiques de High Elements)
SoundSystem : Revelation
Administration : Anne Reungoat
Production : Jeanne Lefèvre
Diffusion : Sarah de Ganck / Art Happens

Production déléguée : Vlovajob Pru
Coproduction : La Ménagerie de verre (Paris), Maison de la Culture d’Amiens – Centre de création et de production, SZENE Salzburg

Vlovajob Pru est subventionnée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et le Conseil Régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et reçoit le soutien de l’Institut Français et de l’Institut Français / Ville de Lyon pour ses projets à l’étranger.
François Chaignaud et Cecilia Bengolea sont en résidence longue au CDC l’Echangeur Hauts-de-France (2014-2015-2016), et artistes associés à Bonlieu Scène nationale Annecy à partir de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>